mardi 25 mars 2014

Semis de plantes à manger !

Quelle bonheur que de se rendre au jardin pour cueillir ce qui agrémente les salades d'été et de pouvoir avec fierté déguster sa propre récolte !


L'année dernière, j'ai adoré la pimprenelle qui a poussé à gogo !

En confectionnant un beurre de sardine

Aromatiser des légumes froids

Chaud en mini cocottes de poisson

En quiche

En Pesto pour sauce salade

Cette année je renouvelle l'expérience avec d'autres semis d'herbes comestibles : 



DOUCETTE : une mâche qui se mange en salade
MELILOT : outre ses propriétés anti-cernes, ses graines parfument agréablement les desserts POURPIER : se consomme en salade.

vendredi 21 mars 2014

Mon jardin de plante médicinales

Comme dit dans un précédent article, mon potager est redevenu un jardin de simple ou jardin médicinale.
http://lepotagerdepascaline.blogspot.fr/2014/02/livre-plantes-medicinales.html


Nous allons donc voir ce dont nous aurions besoin :
Pas de problème spécial dans notre famille.
Nous aimons bien les tisanes et les plantes aromatiques que l'on met dans tous les plats et peut-etre de quoi soigner les petits bobos comme les maux de gorge, les aphtes.

Je vais donc planter de petits plants qui font autant des tisanes bonnes pour la santé, si possible calmantes et digestives que des herbes pour la cuisine.
Je pense :
- du Persil (j'en ai déjà toute l'année) favorise la digestion en tisane ou décoction (à voir pour le goût !) j'ai déjà un carré de persil, et je viens d'en semer dans un pot.
- Origan : en fumigation pour le rhume
- Soucis : infusion contre les aphtes (gargarisme), piqûres d'insectes, bleus + fleurs comestibles dans les salades ! Celle-là, elle fait vraiment tout !
- Du Thym outre dans la cuisine a de nombreuses vertus mais pas dans les carrés : il lui faut peu d'eau. J'en ai déjà (jardin en Provence oblige !) mais j'ai vu un spécimen panaché que j'aimerais bien cultiver.

La plantation est en plein soleil, c'est ce qu'il faut à de nombreuses plantes méridionales.

mercredi 19 mars 2014

Fleurs de Pervenches

Petite fleur presque oublié, on ne la voit plus ou très peu chez les commerçants.
Une des rares vivaces à se plaire à l'ombre !


A l'origine elle orne les sous-bois par sa rapide multiplication par marcottage naturel.
Je ne l'entretien en aucune manière : à moins de limiter sa progression !
Quelques tiges sont apparues à travers le dallage en bois de la terrasse !
Elle fait un tapis de tige qui contribue à maintenir le sol humide et à limiter les arrosages.

Elle fait le bonheur de nombreux jardinier lors des trocs !




vendredi 14 mars 2014

Defi hortensia : surfaçage

Pour ceux qui suivent le Défi Hortensia, il est temps de faire les plantations.
Pour ceux qui ne sont pas au courant, ce défi consiste par une série de taches annuelles à faire refleurir son Hortensia d'année en année.







Etape 3 : Surfaçage en mars : 
On enlève la terre du dessus sur environ 10 cm et on la remplace par un mélange de 1/3 de terre de bruyère et 2/3 de terre de jardin.

Rajouter de l'engrais spécial hortensia (NPK 6.4.8) en respectant les doses.
On peut remplacer l'engrais par 1 cuillère à soupe de sel d'alun pour 10 l d'eau avec de l'ardoise pilée au pied de la plante.
Encore faut-il savoir où trouver ces ingrédients !

mercredi 12 mars 2014

Bouture plectranthus arabicus

Il est temps de penser aux suspensions et autres balconnières qui orneront notre jardin à la belle saison.
En faisant le tour du jardin, on tombe sur des plants qui pointent le bout de leur nez comme le Plectranthus.

Suspension restée dehors l'hiver

Magnifique dans les suspension de l'année dernière, je décide de multiplier cette espèce de Plectranthus obtenue à la visite des jardins d'Albertas  : Le Plectranthus Arabicus

Plectranthus Arabicus
Une vivace très facile de culture et dont l'odeur vous enchante à chaque passage.
Pourtant, elle est très facile à bouturer !

Plectranthus Arabicus
Coupez quelques tiges à peine sorties.
Ne vous en faites pas, vous n'endommagerez pas le plant en place, au contraire, vous l'étofferez.
Mettre dans un terreau du commerce ou directement en place.

C'est tout !

De plus, comme moi cette année, vous tomberez à nouveau dessus l'année prochaine pour le bouturer à nouveau !!!

mardi 11 mars 2014

Comment bouturer l'Heuchère

L'heuchère nous en montre de toutes les couleurs selon les variétés. Elles se multiplient par division : vous pouvez en mettre partout dans le jardin !


Une plante "de grand-mère" qui revient au goût des jardiniers grâce à la palette de couleurs qu'elle offre.
Bien qu'on conseille de les exposer au soleil ou à mi-ombre, j'en ai qui ornent à merveille un coin d'ombre où il est si difficile d'avoir des vivaces qui s'y plaisent.

Toutefois, une même espèce placée à l'ombre et au soleil, offrira une palette de couleurs différentes. Si on veut la couleur "de l'étiquette du vendeur" mieux vaut suivre ses instructions, mais rien n'empêche de la bouturer et mettre d'autres pieds à des endroits différents juste pour voir ce phénomène de changement de couleurs. Ça tombe bien, l'Heuchère se multiplie par division de souche et c'est le moment ;-)

Voici comment je divise mes Heuchères  : 

1/ Prenez le pied en main ;-)
2/ Penchez-le et vous verrez d'autres tiges qui sortent de la terre.
3/ A l'aide d'un outil à dent (scie de jardinier ou même couteau à pain réservé au jardin comme moi) trancher cette tige au plus près de la plante mère.
Il est souhaitable d'avoir quelques racines mais j'ai eu l’expérience  où la tige même sans racine reprends du moment qu'elle a une couleur marron foncé.
4/Placer ces boutures en place directement ou en pot en vue des futurs trocs !

NB : les Heuchères peuvent très bien orner un pot intérieur à condition que celui-ci soit sorti à la belle 
saison !

Si vous procédez autrement ou que vous avez un conseil à me donner, n'hésitez pas ! 
Laissez-moi un commentaire !

lundi 10 mars 2014

Multiplier le Glaieul

Magnifiques fleurs, le Glaieul risque de disparaitre si vous ne prenez pas soins de le multiplier.



En déterrant les sujets existant on peut constater que des billes sont à l'origine des fleurs.


Seul problème : les plus petites ne fleuriront pas avant deux ans .....

Qu'à cela ne tienne !
Je décide de faire deux nouveaux pots en mettant à la fois les petites billes détachées du bulbe mère et un ou deux bulbes mère.

Dans les deux pots, les bulbes mères fleuriront et les "petits" continueront leur croissance jusqu'à l'année prochaine.....et ainsi de suite ...

mercredi 5 mars 2014

Boutures de bois sec

Magnifique réussite pour mes boutures de bois sec ! jugez plutôt !


Voir l'article de la plantation ? c'est par ici  !





J'attends encore un peu pour les rempoter....je ne sais pas très bien combien de temps.....
Si vous avez des conseils, n'hésitez pas à m'en faire profiter !

samedi 1 mars 2014

Semis de haricot d'espagne


En promotion dans mon supermarché, entre les légumes et la viande, des graines de haricot d'Espagne !


Heureusement en promotion car seulement 4 haricots dans le sachet....
Qu'à cela ne tienne, je récupèrerai cet été quelques gousses qui doivent se former après la floraison.
Toutefois, il est préférable de retirer un maximum de gousses dès leur formation pour que la plante fleurisse à nouveau.

C'est une plante grimpante que j'ai mis dans mon mur végétal qu'elle va recouvrir de fleurs rouges.

J'ai lu qu'on pouvait manger les haricots jeunes....je vais me renseigner...

Si vous cultivez cette vivace, laissez moi en commentaires vos observations !