mercredi 26 février 2014

Entretenir le lis



Mon lys m'a offert une merveilleuse floraison mais n'a plus fière allure actuellement ;-)

Lys au repos

Cadeau à Noël, elle a passé tout l'hiver en intérieur dans la véranda.
Ce sont des bulbes à l'origine forcés mais je vais tenter de leur faire reprendre le cours "normal" des floraisons en mai/juin.

Le pot est maintenant à l'extérieur et les tiges commencent à disparaître : ATTENTION A BIEN LES ÉTIQUETER ! 
Bientôt, il ne restera plus rien pour les identifier.

Je pense la rempoter en mars pour voir si les bulbes ont bien passé l'hiver et prélever quelques écailles pour faire des boutures.
De toute façon, elle ne fleurira pas cet été !

Voici les boutures d'écaille d'un lys du printemps dernier :

Bouture écaille Lys 2013
Malheureusement, ceux-ci ne fleuriront pas non plus cette année.
Je ne pourrais pas non plus les multiplier.
C'est finalement assez long d'avoir des Lys fleuris à partir d'une bouture !



vendredi 21 février 2014

Potée de Jacinthe

Les températures montent et le printemps pointe le bout de son nez.
Pourquoi ne pas profiter des fleurs qui sont à l'extérieur ?


La plantation de bulbes d'octobre m'offrent les deuxièmes fleurs et non pas des moindres !
Les jacinthe vont embaumer mon intérieur !
Les premières fut les Muscaris






La potée a été arrosée depuis qu'à l'eau de pluie.
Il faudra à l'intérieur ne pas la mettre près du chauffage et penser à l'arroser.
En effet, le terreau va sécher plus vite que quand il était à l'extérieur.
Toutefois, il s'agit de superposition de bulbes. Donc, je ne vais l'arroser qu'avec parcimonie et bien laisser sécher entre deux arrosages.


mercredi 19 février 2014

Livre plantes médicinales


Achat d'un nouveau livre sur les plantes médicinales.
Très bien fait, accessible au néophyte que je suis, je vous explique pourquoi !










 L'auteur Serge Schall nous explique de manière compréhensible et organisée de cultiver, conserver et utiliser les plantes médicinales.
Il mettra sa formation de chercheur au service des plantes et écrira de nombreux ouvrages sur les plantes.
Nous commençons par quelques définitions, histoire de savoir de quoi on parle : phytothérapie, gemmotherapie, aromathérapie.....
Puis nous réfléchissons à la composition de notre jardin de santé avec la liste des besoins car il est évident que l'on ne va pas planter une pharmacie entière !
Le semis et toutes sortes de multiplication sont aussi abordés afin de pouvoir au maximum renouveler nos plantations.
Plantation, taille, récolte précède le vif du sujet qui est l'utilisation des plantes médicinales.
C'est ce que j'ai aimé dans cet ouvrage :
On acquiert des connaissances, on les adapte à nos besoins et on peut ENFIN les utiliser à bon escient.
Dans l'index des plantes, chaque plante est détaillée par sa culture, son entretien et son usage par une présentation très ludique qui donne envie d'être lue !

Voici donc que mon potager redevient un jardin aromatique....

jeudi 6 février 2014

Amender le potager

En attendant les fèves qui sont en train de produire leurs fleurs qui deviendront les légumes, il faut penser aux plantations du printemps en amendant la terre du potager en carrés : le compost


J'ai choisit de faire mon propre compost dans un container au fond du jardin et j'y mets tous les déchets de la cuisine, mais aussi les déchets de table sauf la viande et le poisson.

J'en ai besoin au mois de février pour en mettre dans mon potager au carré : 1 pelle de jardin au carré soit 9 pelles au m².

Voici le premier travail au potager pour l'année 2014 qui annonce le printemps, n'est-ce pas ?

lundi 3 février 2014

Multiplier les cannas

Les cannas sont des plantes magnifiques qui se plaisent dans ma région, la région PACA.
Si bien qu'on les laisse en place toute l'année.
En février, les rhizomes font leur apparition à la surface de la terre : c'est le moment de les diviser !


Dans mon jardin, ils font près de 1,5 m de haut et masquent un mur disgracieux.
Faisant beaucoup de troc, j'ai pensé que ces canna pouvaient faire plaisir à d'autre jardinier et je divise donc ces rhizomes pour en faire bénéficier d'autres jardiniers.

En écartant la protection hivernale (pour moi du gros compost + feuilles), on peut voir des racines roses caractéristiques

Il suffit de planter la pelle pour les détacher du pied mère :


Les faire sécher pendant 48 H à l'air libre pour que la blessure ne fasse pas pourrir le rhizome et le planter dans un pot avec de la terre du jardin, à l'abri, dans la cabane du jardin par exemple car pour l'instant, la lumière n'est pas nécessaire.
Au printemps, les sortir dans le jardin et patienter en attendant les trocs !